top of page

L’histoire de la famille Bonet est étroitement liée à celle du célèbre architecte Antoni Gaudí

Dernière mise à jour : 24 juin 2023

Jordi Bonet, un artiste d'une originalité inégalée, est à la fois ancré dans ses racines catalanes et ouvert à l'effervescence artistique du Québec, sa terre d'adoption.


Son parcours singulier est indissociable de son héritage familial et culturel. Son père, chirurgien de profession, l’ initia à l'art catalan, et plus spécifiquement à l'art roman, ce qui eut pour effet de sensibiliser le jeune Bonet à ce langage caché, mystique et profondément symbolique.


La présence d'un oncle à la tête de la réalisation de la Sagrada Familia, l'un des monuments les plus emblématiques de Barcelone, conçu par le célèbre Antoni Gaudí, eut un impact décisif sur sa vision artistique. Le contact étroit de Bonet avec cette merveille architecturale lui offrait un regard privilégié sur l'œuvre de Gaudí, ce qui allait influencer fortement son orientation artistique.


Lorsqu'il a conçu son "Hommage à Gaudí", Bonet était alors un artiste catalan établi au Québec depuis neuf ans, et avait déjà acquis une notoriété certaine depuis 1958 grâce à ses nombreuses murales aux accents archaïques. L'année 1962 fut particulièrement prolifique pour lui, avec des réalisations notables au Pavillon des sciences de l'Université Laval à Québec, à l'Église Christ-Roi à Moncton, au bâtiment de Bell Canada à Ottawa, et au cégep du Vieux-Montréal. C'est dans ce contexte foisonnant qu'il élabora ces murales en céramique, librement inspirées de l'architecte Antoni Gaudí.


Il est intéressant de noter que, lors de la création de ces œuvres, Bonet n'avait pas encore fait sensation avec sa réalisation majeure pour le Grand Théâtre de Québec. Néanmoins, dès les années soixante, ses œuvres abordaient déjà des thèmes universels tels que la naissance et la mort, ainsi que des rituels qui, à l'instar de la création artistique, défient le néant.


De 1975 à 1979, Bonet entretint également un atelier à Paris, lieu d'effervescence culturelle par excellence, ce qui lui permit d'élargir encore davantage son horizon artistique. Son parcours géographique, de la Catalogne au Québec, en passant par Paris, souligne son ambition d'apporter un art public significatif non seulement en Amérique du Nord, mais également jusqu'au Moyen-Orient.


Ainsi, Jordi Bonet, loin d'être un simple artiste, fut un véritable passeur de culture, un interprète visuel des thèmes universels de l'existence humaine. Sa trajectoire artistique, ses expériences personnelles et ses influences culturelles ont convergé pour former un langage artistique unique qui continue d'inspirer et de fasciner à ce jour.


L’histoire de la famille Bonet est étroitement liée à celle du célèbre architecte Antoni Gaudí.


Comentarios


bottom of page